Griffes aux actes

Le titre de cette œuvre est un jeu de mots qui fait directement allusion au produit de l'industrie Monsanto. Cette accumulation de « Elisbi » sur un arbre mort est une représentation symbolique des organismes invisibles que notre société industrielle produit, transporte et disperse autour du monde.

Depuis quelque temps nous nous inquiétons pour l’avenir de l’humanité. La destruction progressive de notre milieu causée par les excès de notre société productiviste est jugée problématique. L’accumulation "Griffes aux actes" est une métaphore. Elle invoque la beauté et la technologie par la forme et l'enchaînement des volumes et le danger de l’exubérance de ces productions, souligné par la couleur noir et rouge qui évoque l'anarchie. Nous constatons que la nature est mise à mal et nous dessine un avenir chaotique à cause de la révolution technologique de notre organisation sophistiquée et synthétique qui échappe à notre contrôle.

« Elisbi » est le nom que j’ai donné à cette forme invasive. « Elisbi » est une figuration de molécule qui a la faculté de s’assembler en chaîne à l’instar des molécules en chimie organique. C'est une figuration de l'invisible que notre mode de vie diffuse, brasse, transporte, sans mesurer le risque et les conséquences sur notre milieu. L’accumulation excessive de ces dispersions submerge la nature.

Dans « Griffes aux Actes », les « Elisbi » envahissent, accumulés, cramponnés à une branche qui se courbe sous la substance qui l'étouffe. Symbolisant les dispersions exagérées de chaînes chimiques moléculaires élaborées qui nous semblent sensationnelles et indispensables pour accroître notre confort. Pour l'avenir de l'humanité, les conséquences de ces éparpillements sont inconnues...

L'épisode inattendu de la crise sanitaire mondiale du Covid 19 qui perturbe notre vie depuis plus d'un an est la conséquence d'un organisme invasif dispersé par le mode d'activité de notre civilisation... Cet épisode dramatique que nous vivons corrobore le risque que je mets en lumière par mes accumulations d' « Elisbi » depuis quelques années,

Grifosacts
Grifosat
  • Facebook
  • Instagram